Notre histoire

Ivoire Angels est une organisation à but non lucratif fondée en 2016 par M. Jean-Marc Larouche, ange investisseur Canadien.

Jean-Marc fait affaire en Afrique de l’Ouest depuis 2009. Il est Canadien, entrepreneur et ange investisseur au Québec, Canada. Il a également participé à plusieurs missions économiques ivoiriennes et canadiennes, à des week-ends de développement et à des ateliers à Abidjan et à Montréal. Il a fondé Ivoire Angels car, d’une part, il a découvert un esprit entrepreneurial très dynamique en Côte d’Ivoire, et d’autre part, souhaite participer à la reprise de la croissance économique amorcée depuis quelques années. Il croit aussi qu’une nouvelle culture d’entreprise est en train de naître grâce au jeune, ce qui permet de parier sur la Côte d’Ivoire de demain.

Ses années d’expérience lui ont fait constater que trop de jeunes entreprises échouent par manque de financement ou encore que des projets financés mais qui n’aboutissent pas, par manque d’encadrement, de savoir-faire. Pourtant, en Afrique comme partout dans le monde, il est difficile pour les investisseurs de trouver de bonnes entreprises.

Créateur d’entreprise, Jean-Marc s’est entouré d’une équipe efficace et est passé à l’action en fondant Ivoire Angels. A cet effet, plusieurs entreprises à fort potentiel sont à l’étude en vue d’être présentés à des investisseurs et à des partenaires en Côte d’Ivoire comme au Canada.

Il a aussi rapidement réalisé que les entreprises qui avaient le plus de succès étaient celles qui bénéficiaient de mentorat, d’encadrement et d’un bon réseau réseau de contacts. Ce soutien étant presque qu’aussi important que l’obtention d’un financement.

L’équipe d’Ivoire Angel travaille sans relâche pour que le processus soit le plus simple et le plus efficace possible. Jean-Marc partage son temps entre l’Afrique, l’Europe et le Canada pour faire connaître la vision d’Ivoire Angels et de créer des possibilités d’affaires pour la nouvelle économie ivoirienne. Nous améliorons sans cesse notre facon de faire afin de construire un modèle adapté à l’environnement de la Côte d’ivoire. Certes, Il y a encore du travail, mais on y travaille.

« Pour une startup, le grand défi est de s’asseoir avec la bonne personne et au bon moment. L’ange investisseur est souvent cette personne. Avec le lancement d’Ivoire Angels, on veut envoyer un message clair aux entrepreneurs : qu’ils sachent qu’on est là comme partenaire pour assurer le développement de leur entreprise et qu’on est là pour participer à leur expansion »

Je remercie Monsieur François Gilbert, CEO d’Anges Québec pour ses conseils et d’avoir partagé son expérience d’avoir réussi le lancement et l’implantation d’Ange Québec, un réseau d’anges de plus de 200 investisseurs au Québec avec 130 investissements et réinvestissements dans 80 entreprises en démarrages.

top